Une UFR d'excellence

  • Un potentiel de recherche d'exception

La Faculté des Sciences rassemble 34 structures de recherche, en association avec les grands organismes de recherche tels que le CNRS, l’Inserm et le CEA. Elle dispose d’un potentiel recherche d’exception :
- plus de 1000 chercheurs et ITA, plus de 800 enseignants-chercheurs, environ 200 Iatss dans les laboratoires, plus de 700 doctorants au sein de 6 écoles doctorales.
- 50% des laboratoires de la faculté des Sciences ont obtenu une note A+ et 44% une note A suite à la dernière campagne d'évaluation par l'AERES, des chiffres exceptionnels comparés aux moyennes nationales.
 

La recherche de très haut niveau qui y est menée a été reconnue à travers les succès dans plusieurs appels d’offre des initiatives d’excellence (EQUIPEX, LABEX, démonstrateur industriel, institut CARNOT).
Parmi les laboratoires de la faculté, 22 portent, ou participent à 28 projets d’investissement d’avenir lancé par l’Etat, souvent en collaboration avec d’autres laboratoires d’AMU, ou en réseaux nationaux.

L’essentiel des travaux développés dans les laboratoires concernent des aspects fondamentaux de la recherche scientifique, souvent publiés dans des revues internationales de premier plan, y compris les plus prestigieux tels que Nature, Science, ou Proceedings of the national academy of sciences (PNAS).

  • Toutes les grandes disciplines scientifiques

Toutes les grandes disciplines scientifiques sont représentées : la biologie, la physique, la chimie, les mathématiques, l’informatique, la mécanique et aussi les sciences, arts et techniques de l’image et du son...

La forte interaction entre ces disciplines est un atout essentiel pour la mise en oeuvre de projets interdisciplinaires notamment en nanosciences, en photonique, en neurosciences et en imagerie. Ces projets transversaux vont bien au-delà du secteur sciences et impliquent notamment les secteurs santé et arts, langues, lettres et sciences humaines.

  • Proche du monde socio-économique

La quête de la connaissance n’empêche pas les laboratoires de la faculté des sciences de se rapprocher de problématiques plus proches du monde socio-économique avec des recherches plus appliquées ou du développement expérimental. La faculté des sciences est impliquée dans quasiment tous les pôles de compétitivité

De nombreux chercheurs ou laboratoires ont participé à la création d’entreprises dans des domaines des plus variés. Dans certains secteurs disciplinaires, la participation des entreprises dans le financement des bourses de thèse est importante, contribuant ainsi à faciliter l’insertion professionnelle de nos doctorants.

  • Un rayonnement international

Un des caractères forts de la recherche est aussi son rayonnement international. Le nombre de projets « ERC » (European Research Concil), projets européens sur appels d’offre en sont la preuve car ils sont très compétitifs. De nombreuses collaborations entre laboratoires sont développées à travers du monde.  Par ailleurs, la faculté porte deux projets ERASMUS MUNDUS, réseaux européens de formation des étudiants inscrits en master et en doctorat.

  • La Recherche garant de la qualité de la Formation

La qualité de la recherche menée dans les laboratoires de notre Faculté constitue un garant pour la formation et l’enseignement de haut niveau. En plus des étudiants en master  ou en doctorat  qui se forment à travers la recherche, de nombreux étudiants en licence effectuent également des stages durant leur formation dans les laboratoires.