réseaux sociaux

La Vie de la Fac des Sciences

Philippe Knauth membre distingué
 

Le titre de « Membre distingué de la Société Chimique de France » ("Fellow of the French Chemical Society") a été décerné au professeur Philippe Knauth.

Cette distinction récompense un membre « qui a fait preuve d’excellence dans le domaine de la chimie, a contribué à son expansion et a également apporté une contribution très appréciable à la Société Chimique de France. »

 

 

Hommage à Dimitri Komatitsch

Nous venons d'apprendre le décès de Dimitri Komatitsch, Directeur de recherche au CNRS et spécialiste des ondes sismiques au LMA. 

Originaire de Pau et ancien élève des lycées Louis Barthou (Pau) puis Henri IV et Buffon à Paris, il poursuit ses études par une Maitrise de Physique à Jussieu en 1991, un diplôme d'ingénieur de Telecom ParisTech (ENST) en parallèle d’un DEA/Master d'Electronique à Jussieu en 1993.

Il soutient sa thèse en mai 1997 à l’IPGP, au sein du groupe de tomographie géophysique d’Albert Tarantola, sous la direction de Jean-Pierre Vilotte. Durant cette période, il a largement contribué à la dynamique du groupe avec ses camarades de cordée Roland Martin, Emmanuel Chaljub, et Yann Capdeville. Durant sa thèse, Dimitri a développé la méthode des éléments spectraux et son implémentation numérique pour la sismologie. 

Après sa thèse, Dimitri effectue des post-docs au Department of Earth and Planetary Sciences à Havard, au Department of Geological and Planetary Sciences de Caltech et à l’Université de Mexico. Entre 2000 et 2003, il est chercheur associé à Havard puis à Caletch dans le groupe de Jeroen Tromp au sein duquel il contribue au développement de cette méthode et de ses applications ; il monte dans le même temps un calculateur parallèle.

Fin 2003, il revient à l'Université de Pau et des Pays de l'Adour comme chercheur CNRS où il soutient une HDR en 2003. Il est nommé Professeur des Universités à Pau en 2004. Il tisse des liens avec des entreprises (Total notamment) et prend la direction du laboratoire de Modélisation et d'Imagerie Géophysique (MIGP) UMR5212. Il contribue également à la mise en place de l'Equipe INRIA MAGIQUE 3D à Pau (Modélisation Avancée en Géophysique 3D).

Il rejoint l’université de Toulouse en 2011 puis le Laboratoire de Mécanique et d’Acoustique (LMA UMR7031) Université d’Aix-Marseille-CNRS-Centrale Marseille en tant que Directeur de Recherche CNRS. Il y poursuit ses travaux à l'interface des mathématiques appliquées, de la géophysique et du calcul haute performance en étendant ses recherches à des applications variées (acoustique sous-marine, contrôle non destructif, full-waveform inversion et imagerie sismique, imagerie ultrasonore).

Durant toute sa carrière, la recherche de Dimitri Komatitsch, à l’interface entre géophysique, mathématiques appliquées et calcul haute performance, a eu un important impact scientifique au niveau international. Il a largement contribué à développer et à populariser la méthode des éléments spectraux, en particulier avec les codes SPECFEM-3D et SPECFEM-2D, pour l’imagerie sismique et acoustique dans les domaines académiques et industriels. Il a encadré de jeunes chercheurs et a collaboré avec un grand nombre de scientifiques de haut niveau tout en impulsant sa motivation et son enthousiasme.

Il a été lauréat de nombreux prix dont le Prix Gordon Bell Super Computing Award en 2003, le prix Atos-Bull en 2010, le 3eme Prix Bull Joseph Fourier en 2009, Prix de la Fondation Simone et Cino del Duca/IUF/Académie des Sciences en 2013 pour ses travaux dans le domaine de la simulation numérique de la propagation du champ d’ondes sur les nouvelles architectures de calcul haute performance.

Dimitri fut membre de l’institut Universitaire de France (IUF) entre 2007 et 2012.

Il était membre du conseil scientifique de PRACE, l’infrastructure européenne pour le calcul intensif.

C’est une très grande perte pour la communauté tant du point de vue humain que scientifique. Nos pensées empreintes d’une grande émotion vont à son épouse, ses enfants et sa famille.

 

Le prix départemental de la recherche en Provence attribué à un chercheur du PIIM

Un chercheur du laboratoire PIIM (David ZARZOSO, chargé de recherche CNRS) a obtenu jeudi 29 novembre le prix départemental « jeune chercheur »  de la recherche en Provence décerné par le conseil départemental des Bouches-du-Rhône. 

Dans le cadre de sa politique de soutien en faveur de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur, ce prix permet de faire connaître et partager avec le plus grand nombre la richesse et l’excellence de la recherche en Provence. Il encourage et valorise les recherches tant fondamentales qu’appliquées portant sur les questions susceptibles d’influencer l’environnement scientifique, économique, social et patrimonial et qui concourent au rayonnement et à l’attractivité de notre territoire.

 

Hommage à Jacques Derrien

Jacques Derrien est décédé dimanche 18 novembre. Du point de vue scientifique Jacques Derrien était particulièrement reconnu pour ses travaux sur  composés siliciurés. Au CRMC2 il avait développé un groupe de recherche autour de l'épitaxie du Silicium puis, avec le concours de François Arnaud d'Avitaya, avait développé en tant que directeur du CRMC2 de 1996 à 2003 un projet  avec la société Riber dont la centrale de nanofabrication PLANETE est directement issue. Au delà de  ses activités de recherche au CRMC2, son action au service de notre communauté fut remarquable tant à l'ESIL (devenue Polytech) qu'il a dirigée qu'à l'Université  où il a occupé des fonctions importantes dont celle de vice-président recherche. La réussite de la fusion des trois universités du site pour créer l'AMU ainsi que le succès de la candidature d'AMU à l'IDEX avec en particulier la mise en place d'AMIDEX lui doivent beaucoup.

Ceux qui l’ont croisé savent toute l'importance qu'il accordait aux travaux de chacun, de son dévouement pour son laboratoire, de ses qualités d'écoute et de son sens du dialogue dans une sérénité à toute épreuve. Bien qu'éloigné du laboratoire depuis quelques années  il restait attentif au développement du CINaM, n'hésitant pas à prendre régulièrement des nouvelles et dispenser ses conseils. Nous garderons tous un grand souvenir de Jacques.

 

Le Prix de thèse décerné à Thomas Calvet


Le prix de thèse d’Aix-Marseille Université 2017 a été décerné officiellement mardi soir 13 novembre à Thomas Calvet par l’Université lors de la soirée scientifique.
Ce prix récompense l’excellence de ses travaux de recherche de la production associée du boson de Higgs avec une paire de quarks top dans le canal où le boson de Higgs se désintègre en deux quarks bottom, dit canal ttH(bb), et l’étiquetage des jets de quarks b avec l'expérience ATLAS située auprès du grand collisionneur à hadron LHC. Le résultat s’inscrit dans le cadre de l'annonce du 4 juin 2018 de l'observation de la production du boson de Higgs avec une paire de quarks top au LHC que nous avons eu l’occasion de célébrer avec l’ensemble du personnel au Centre de Physique des Particules de Marseille (CPPM).

 

Prix Diderot-Curien 2018

Le Département de Physique est particulièrement heureux et fier de vous annoncer que notre collègue Gabrielle REGULA a reçu hier à Paris l'un des trois Prix Diderot-Curien 2018, décerné par le "Réseau professionnel des cultures
scientifique, technique et industrielle (AMCSTI)", qui récompense chaque année des personnalités fortement engagées dans la culture scientifique, technique et industrielle. 

Pour Gabrielle, cette distinction couronne "...un engagement en diffusion scientifique auprès des collèges et lycées, avec l’aide de la cellule de culture scientifique et technique d’AMU, des associations telles que les petits débrouillards (de Frais Vallon) et l’ACAM (association de cristallographie d’Aix Marseille), ou des événements tels que « la nuit européenne des chercheur.e.s »  et plus récemment sur le thème de l’(in)égalité Femmes/Hommes sciences.".            

Gabrielle est aussi fortement engagée sur le thème de l’égalité hommes/femmes ainsi que la lutte contre les stéréotypes de genres. Elle a notamment mené une étude sur les populations étudiantes des campus d’Aix-Marseille et créé un jeu de plateau pour mettre en exergue le génie créatif des femmes « créatrices d’inventions ».  
Nos chaleureuses félicitations vont à la lauréate, avec nos vifs encouragements pour la poursuite de son engagement dans ces domaines.

 

Hommage à Stefano Caldarelli

 
M. Stefano Caldarelli, Professeur de notre département, s'est éteint à l'âge de 55 ans après une longue et terrible maladie. 

L'hommage au Professeur Caldarelli, publié sur le site web de l'Institut de Chimie du CNRS, est reproduit ci-après.

http://www.cnrs.fr/inc/communication/actualites.htm#decesCaldarelli

suite de l'articlehttps://sciences.univ-amu.fr/hommage-a-stefano-caldarelli-0