Aller au contenu principal

Licence professionnelle Industries pharmaceutiques, cosmétologiques et de santé : gestion, production et valorisation, Parcours : Management des industries de la cosmétique et de la chimie fine

Cette licence a pour but la formation de professionnels dans le domaine du management des procédés et de la formulation dans les domaines de la cosmétique et de la chimie fine. Ceux-ci seront capables d’intervenir rapidement à tout niveau de la production, depuis la réception des matières premières en passant par la chaîne de fabrication jusqu’au secteur de la recherche et du développement.
L’objectif de la formation est de former de futurs cadres intermédiaires à compétence multi techniques capable d’assurer la disponibilité des équipements de production et manager les équipes d’intervention.

Pédagogie

  • OBJECTIFS

    Cette licence a pour but la formation de professionnels dans le domaine du management des procédés et de la formulation dans les domaines de la cosmétique et de la chimie fine. Ceux-ci seront capables d'intervenir rapidement à tout niveau de la production, depuis la réception des matières premières en passant par la chaîne de fabrication jusqu'au secteur de la recherche et du développement.

    Ainsi, l'émergence de compétences nouvelles requiert non seulement une bonne expertise en chimie mais aussi des bases solides dans le domaine législatif en perpétuelle mutation par l'introduction de nouvelles normes dans l'élaboration des produits et des procédés de fabrication.

    De la même façon, la tendance à la globalisation des métiers de la cosmétique a permis de faire émerger deux concepts importants qui se traduisent par la notion d'image de la marque intimement liée à la création de la valeur pour un produit de luxe commercialisé. A ce titre, les notions de management, de marketing, de design d'un objet de luxe, seront également intégrées au corpus des connaissances acquises ainsi que pour le développement de formes simples et complexes de produits à haute valeur ajoutée.

  • PRÉREQUIS OBLIGATOIRES

    En formation initiale ou continue : étudiants titulaires d'un diplôme de niveau L2, (BTS, DUT, DEUG) de 120 crédits, ou de tout autre diplôme obtenu par équivalence (VAE, VAP) dans les domaines de la cosmétique, des parfums, de la chimie, des arômes, de l'analyse, de la formulation et de la qualité.

  • SITES D'ENSEIGNEMENT

    • SCIENCES, Marseille St-Jérôme
  • FORMATION ET RECHERCHE

    La formation académique se déroule sur deux semestre : entre septembre et décembre les étudiants sont sensibilisés par apprentissage pédagogique aux « bons réflexes » utilisés en chimie, biologie, valorisation, R § D... (par exemple les BPL, ou bonnes pratiques de laboratoire, qui sont les prémices des systèmes de management de la qualité). La recherche opérationnelle s'effectue au deuxième semestre au sein de sociétés qui vont recruter les stagiaires, (conception, production et commercialisation des produits formulés).

  • COMPÉTENCES À ACQUÉRIR

    Ce diplômé formé en chimie et formulation a les connaissances, capacités et compétences nécessaires pour :

    • Intervenir à n'importe quel niveau de la chaîne de production et participer à l'amélioration des outils de production, la mise en œuvre des procédés nécessaires : optimiser la fabrication en termes de coûts, délais, qualité et quantité.
    • Animer et encadrer une équipe de fabrication ou de conditionnement, (communiquer, diriger, encadrer, former, assister, informer, participer aux recrutements)
    • Proposer, à partir d'une analyse de marché (informations du terrain, études externes, veille technologique) et en fonction des objectifs de l'entreprise, une définition du produit. Faire des propositions techniques et commerciales de produits à fort potentiel de développement ; point indispensable pour la commercialisation des produits finis.
    • Procéder aux essais des nouveaux produits.

    Ce professionnel est donc spécialisé dans le domaine des procédés et de la formulation en cosmétiques.

    • Il intervient à tout niveau de la production, depuis la réception et le contrôle des matières premières en passant par la chaîne de fabrication jusqu'au secteur de la recherche et du développement. Il est garant de la traçabilité et de la qualité, de la sélection des actifs cosmétiques jusqu'aux produits conditionnés.
    • A l'interface entre le laboratoire et l'unité de fabrication, il est en capacité de mener à bien des essais pilotes en vue d'assurer le lancement des lignes de produits.
    • Il assure une collaboration avec les services de la production, des études, des approvisionnements et les services commerciaux.
    • Il peut s'intégrer à la chaine marketing, faire des études de marchés, faire de la gestion des échanges commerciaux, négociation, commerce électronique.
    • Il est capable de s'intégrer au service commercial : achats, assistance technique des commerciaux.
  • STAGES ET PROJETS ENCADRÉS

    Un projet tuteuré est mis en place par binôme entre octobre et décembre, suivi d'une soutenance à l'oral ; le stage industriel a lieu au second semestre entre février et août, et est validé par un rapport écrit et une soutenance à l'oral.

  • MODALITÉS PÉDAGOGIQUES PARTICULIÈRES

    Les enseignements théoriques sont dispensés selon le calendrier universitaire établi par la Faculté des sciences sur deux semestres. Le stage a lieu au second semestre à partir de février.

  • MÉTIERS VISÉS

  • DOMAINES NSF

    • 220M Spécialités pluritechnologiques des transformations
    • 222M Transformations chimiques et apparentées
    • 222W Transformations chimiques et apparentées (commercialisation)
  • LISTE DES ENSEIGNEMENTS

  • INFORMATIONS DIVERSES

    Secrétariat pédagogique :

Inscription

Responsables du parcours