Aller au contenu principal
Illustration département IRES

L’Institut de Recherche sur l’Enseignement des Sciences (IRES) d’Aix Marseille Université est un des 9 départements de l’UFR Sciences, intégré au réseau national des IREM(S).
Un lieu de recherches, de rencontres, de création, de mutualisation de ressources et de moyens à destination des enseignants, des élèves et des étudiants de l’enseignement primaire jusqu’à l’enseignement supérieur.
La mission principale de l’IRES est de concevoir et mettre en œuvre des projets de recherches-actions-formations dans l’enseignement des sciences: réfléchir aux notions à enseigner, concevoir, développer, évaluer et mettre en œuvre de nouvelles pratiques pédagogiques.

Logo_Sciences_IRES_RVB.png
  • Qui sommes-nous?

    L'IRES est un lieu de recherches, de rencontres, de mutualisation, de production de ressources et de moyens à destination des enseignants, des élèves et des étudiants de l’enseignement primaire jusqu’à l’enseignement supérieur.

    La mission principale de l’IRES est de concevoir et mettre en œuvre des projets de recherche-actions-formations dans l’enseignement des sciences : réfléchir aux notions à enseigner, concevoir, développer, évaluer et mettre en œuvre de nouvelles pratiques pédagogiques. Plus généralement, aider à la promotion des sciences, des mathématiques et de l’informatique et participer à la création de conditions favorables à l’évolution souhaitable de leur enseignement.

    Les actions de formation de l’IRES de Marseille sont toujours précédées et accompagnées par un travail de recherche, ses missions sont celles de tous les IREM/S, en particulier :

    • Réaliser des recherches concernant la didactique, l’innovation pédagogique dans les domaines liés aux sciences
    • Participer à la formation initiale ou permanente des enseignants ;
    • Maintenir à un bon niveau de compétence un volant de formateurs ;
    • Fournir aux maîtres des divers secteurs scolaires, un environnement scientifique et technologique apte à les maintenir en contact avec la science vivante ;
    • Prévoir et éventuellement provoquer les évolutions de l’enseignement des sciences ;
    • Aider à une meilleure insertion de l’enseignement des sciences dans un contexte pluridisciplinaire et un lien actif entre les enseignants du secondaire/primaire et de l’université.

    Toutes ces missions demandent de posséder une bonne connaissance des diverses difficultés dans les secteurs d’enseignement et d’être à l’écoute des demandes et suggestions du terrain.

    Pour ce faire, il bénéficie de tout l’environnement scientifique et logistique du Campus de Luminy, en particulier les départements de mathématiques et d’informatique, les laboratoires de recherche dans ces disciplines, les bibliothèques, le réseau local du campus, connecté au réseau RENATER.

    Il bénéficie également de la collaboration des corps d’inspection notamment en ce qui concerne l’écoute et la connaissance approfondie du terrain et participe ainsi avec les IA-IPR et IEN-IETG à la mise en place des actions les plus adéquates possibles. L’IRES développe ses projets au sein d’un réseau académique et national constitué de :

    • Le rectorat d’Aix-Marseille
    • L’Institut National Supérieur du Professorat et de l’Education d’Aix-Marseille INSPE
    • Les ministères de l’Education Nationale (Direction des Ecoles, Inspection générale de mathématiques) et de la recherche et de l’enseignement supérieur (Direction de l’enseignement supérieur)
    • Le CNRS et plusieurs laboratoire de recherches des campus de l’Université d’Aix-Marseille
    • La Fédération de recherche des unités de mathématiques de Marseille, et l’Institut de Mathématique de Marseille (I2M),
    • le Laboratoire d’Informatique & Systèmes (LIS),
    • le Centre Interdisciplinaire de Nanosciences de Marseille (CINAM)
  • Conseil de département

    Le conseil du département sera élu en décembre 2022, après l’adoption par l’UFR Sciences du RI de l’IRES. Jusqu’à cette date l’IRES est géré par une direction provisoire, prolongement de l’ancienne direction de l’IREM.

    Le conseil détermine la politique du département IRES dans le cadre de celle définie par la Faculté des Sciences. 

    Le conseil de département provisoire comprend :

    Le directeur : Olivier Guès (administrateur provisoire)

    La directrice adjointe provisoire : Evelyne Salançon.

    • Membres du Collège des enseignants et enseignants-chercheurs : Annie Broglio, Evelyne Salançon, Mickaël Bosco.
    • Membres du Collège des enseignants du secondaire, rattachés à l’IRES : François Moussavou, Florence Nény, Didier Auroy
    • Membres du Collège des IATSS : Stéphanie Birba
    • Représentant des usagers
    • Membre de l'Inspection Pédagogique Régionale de Mathématiques de l'Académie d'Aix-Marseille : Magali Fauchon
    • Membre de l'Inspection de l'Education Nationale dans une discipline scientifique concernée par l’IRES de l'Académie d'Aix-Marseille : Pierre Pariaud
    • Représentant de l’École Académique de Formation Continue (EAFC) : Sylvain Dhieux

     

  • Groupe animateurs

  • Commission Inter IREM - ADIREM

    Commissions Inter-IREM (CII)

    Les Commissions Inter-IREM (CII) sont des groupes de travail constitués de membres de différents IREM. Certaines sont centrées sur un cycle d’études, telles la COPIRELEM et les commissions Collège ou Lycée, d’autres sur un thème, telles les commissions TICE ou Statistiques et probabilités, d’autres sur un type d’activité, telle la commission Repères IREM.

    CII auxquelles participe l’IRES :

    Consulter l'agenda des IREM

     

    ADIREM

    Les directrices et directeurs d’IREM ou d’IRES se réunissent quatre fois par an pour discuter et mettre en œuvre des actions nationales, échanger des informations, prendre position sur tous les sujets touchant à la recherche sur l’enseignement des mathématiques et des sciences, à la formation des enseignants concernés par ces disciplines et à la médiation culturelle. L’assemblée des directeurs d’IREM (ADIREM) donne son nom au réseau des IREM de France, elle élit un président pour un mandant de deux ans renouvelable.

    • Présidente de l’ADIREM : Marie-Line Chabanol (Bordeaux)
    • Vice-président de l’ADIREM : Christophe Hache (Paris)
  • Membres

    Tableau A compléter
       
       

     

  • Groupes

    La recherche à l’IRES n’est pas une recherche de type universitaire. Elle se structure autour de groupes recherche-action-formation composés des professeurs animateurs de l’IRES recrutés avec l’aval du directeur de l’IRES parmi les professeurs actifs ou retraités volontaires de l’enseignement primaire, secondaire ou supérieur.

    Chaque groupe est représenté par un responsable désigné par le directeur de l’IRES. Les groupes diffusent leurs travaux, en produisant des articles et des brochures, ou en animant des stages de formation des enseignants et des ateliers lors de manifestations pour les scolaires et le grand public. Des représentants des groupes participent aux travaux des commissions inter-IREM (CII).

    • Collège

      • Membres du groupe:

        Responsable du groupe (dans sa version actuelle): Myriam QUATRINI

        COUFFIN Camille     Collège Massenet Marseille
        GARRIGUE Olivier     Lycée Adam de Craponne Salon de Provence
        LESPRIT Romain     Collège Massenet Marseille
        NENY Florence     Collège Marie Laurençin Marseille
        QUATRINI Myriam     AMU Marseille

      • Présentation:

        Après avoir achevé une réflexion sur l'enseignement de la notion d'égalité en classe de mathématiques, dont la brochure est disponible en bas de page, sous le titre : La brochure sur l'enseignement de la notion d'égalité en classe de mathématiques au collège, le groupe travaille actuellement sur l'interdisciplinarité autour des mathématiques au collège.

        Suite à  l’introduction dans les programmes du collège des EPI, mais aussi après l’existence il y a quelques annés des IDD, et plus généralement, constatant et partageant un intérêt croissant
        pour le croisement des disciplines dans l’enseignement,  le groupe collège a démarré une réflexion sur un nouveau thème, celui de l'interdisciplinarité et sa mise en oeuvre dans les enseignements du collège.

        Pour ce faire, le groupe a trouvé une nouvelle composition, en plus d'enseignants de mathématiques, le groupe réunit des enseignants en histoire-géographie-EMC et un physicien. La question de l'interdisciplinarité et de sa mise en oeuvre est très large. Pour l'aborder, la méthode qui s'est dégagée a été  d'entrer de plein pied dans la pratique de l'interdisciplinarité en construisant des projets et en les faisant vivre.  En même temps, des moments de retour (difficultés, pertinence, ...) sur le travail interdisicplinaire au collège devront jalonner notre réflexion.

        Pendant la première année (2016-2017) un texte, intitulé ``manifeste'' et consultable dans les documents liés, a été initié par Florence Neny et approuvé par le groupe, texte qui se propose de préciser la notion d'interdisciplinarité et qui nous sert ainsi de point de départ et de guide. Par ailleurs, plusieurs propositions de projets interdisicplinaires ont été formulées et déclinées. Si  elles ne sont pas toutes complètement finalisées, toutes ont retenu notre attention et vont être poursuivies les prochaines années.

        La méthode de travail du groupe collège qui consistait jusqu'alors à  créer des  activités puis   à observer leur passation en classe et enfin à  analyser  ces passations, a été modifiée.  Les projets n'ont pas la même temporalité que les activités, ils requièrent la constitution d'une équipe. Ainsi, il nous a semblé   plus  intéressant d'imaginer des projets,  que nous anticipons en amont autant que possible. Néanmoins,  même temps que nous commencerons à les tester,  nous souhaitons diffuser ces propositions de projets, en espérant que d’autres enseignants s’en saisiront, éventuellement bien sûr en les adaptant, et  nous espérons leurs retours.

      • Dates des réunions:
        Les réunions se font en  présentiel  ou en distanciel pour l'année 2021/2022: le présentiel – FRUMAM ou  IREM d’Aix-Marseille 163 Avenue de Luminy 13288 Marseille CEDEX 9 – 14h-17h00

      • Productions:

        La brochure sur l'enseignement de la notion d'égalité en classes de mathématiques au collège est disponible.

        A titre d'exemples de projet déjà développés, celui d'une frise chronologique réalisée par les élèves de sixième du collège Marie Laurencin, dont la description est accessible en document attaché intitulé ``frise mathistoire'' et celui d'un travail sur Frises et pavages, proposé également à des élèves de sixième, accessible en document intitulé Frises et Pavages, et dont les productions élèves seront prochainement ajoutées.

        Le parcours AZULEJOS, est décrit dans le fichier attaché nommé ``parcours-azulejos'', des planches utilisables pour cette activité sont également disponibles, sous forme de fichiers pdf.

        Un texte, intitulé ``manifeste''   a été initié par Florence Neny et approuvé par le groupe, texte qui se propose de préciser la notion d'interdisciplinarité et qui nous sert ainsi de point de départ et de guide. Il est accessible en document attaché.

    • Didactique

      La théorie didactique, notamment la théorie anthropologique du didactique, fournit désormais au professeur des outils pour observer, analyser, concevoir et diriger, de manière scientifiquement fondée, des situations d’enseignement et d’apprentissage des mathématiques. Le groupe didactique d’Aix-Marseille conçoit, à l’aide de ces outils, des activités et des parcours d’étude et de recherche, passés ensuite dans les classes des membres du groupe, et portant sur des programmes de mathématiques de la 6e à la Terminale. Ces propositions se démarquent fortement des activités des manuels et que l’on retrouve sous diverses formes dans les classes. Il s’agit d’engager le collectif des élèves dans la recherche de réponses à des questions transposées qui sont à l’origine et génèrent le savoir à étudier. Elles peuvent couvrir à elles-seules des secteurs du programme et non plus des chapitres apparaissant souvent aux élèves comme étant déconnectés les uns des autres. Le groupe didactique joue le rôle d’interface entre recherche fondamentale en didactique et enseignement des mathématiques dans le second degré.

      Réunions : 24 novembre 2022, 5 janvier 2023, 2 mars 2023,  25 mai 2023 de 9 h à 17 h au collège Pierre Puget de Marseille

      Responsable : Yves  MATHERON

      Email : yves.matheron@free.fr

      Membres du groupe

      Karine ANDREANI  
      Didier AUROY  
      Ghislaine CABIT  
      Mathias CHAPEL,  
      Grégoire CHAPEROT  
      Catherine DEHEZ  
      Jean-Luc GIORDANI  
      Farida MEJANI  
      Eléna MONG –THE YEN  
      Delphine PAUL  

      Formations proposées

      • Stage « algèbre au cycle 4  » le jeudi 12 janvier et le vendredi 20 janvier 2023 au collège Pierre Puget de Marseille
      • Stage « fractions  en 6e et 5e » le jeudi 23 mars et le vendredi 31 mars au collège Pierre Puget

      Elements Bibliographiques :

      Matheron, Y. (2018). Eléments d’un parcours d’étude et de recherche pour enseigner l’algèbre au cycle 4, Petit x n° 108.  https://irem.univ-grenoble-alpes.fr/revues/petit-x/consultation/numero-108-petit-x/3-elements-d-un-parcours-d-etude-et-de-recherche-pour-enseigner-l-algebre-au-cycle-4-571673.kjsp?RH=1550186395537

      Matheron, Y. & Noirfalise, R. (2002). Point de vue. L’Aide individualisée, entre système didactique auxiliaire inutile et déficit d’analyse didactique entravant  son efficacité et son développement. Petit x n° 60. https://irem.univ-grenoble-alpes.fr/revues/petit-x/consultation/numero-60-petit-x/numero-060-petit-x-2002--451952.kjsp?RH=1541685528129

      Matheron, Y. Noirfalise, R. Combelles, C. (2006). Construire un savoir professionnel pour le professeur de mathématiques. Quelques exemples d’outils apportés par la théorie anthropologique du didactique, Petit x n° 70. https://irem.univ-grenoble-alpes.fr/revues/petit-x/consultation/numero-70-petit-x/2-construire-un-savoir-professionnel-pour-le-professeur-de-mathematiques-quelques-exemples-d-outils-apportes-par-la-theorie-anthropologique-du-didactique--514756.kjsp?RH=1550185277522

      Velon, S. (2019). La formation du citoyen à la gestion des finances personnelles, Petit x n° 109. https://irem.univ-grenoble-alpes.fr/revues/petit-x/consultation/numero-109-petit-x/2-la-formation-du-citoyen-a-la-gestion-des-finances-personnelles-570930.kjsp?RH=1570787339567

      Publications récentes :

      Matheron Y., &  Mejani F. (2022). Mudando o paradigma para o ensino da matemática: uma experiência em um sistema. In Ag Almouloud S., Borges Guerra R., Santos Farias L-M., Henriques A., Viana Nunes J-M. (organzadores). Percursos de estudos e pesquisa à luz da teoria antropologica do didático - Fundamentos teórico-metodológicos para a formação, Curitiba (Brasil): Editora CRV, 59-95.

      Matheron Y. (2021). Faire vivre des parcours d’étude et de recherche au cycle 4. Questions et bilan (partiel) d’une expérimentation. In Chaachoua et al. (éditeurs). Nouvelles perspectives en didactique : le point de vue de l’élève, questions curriculaires, grandeur et mesure. La Pensée Sauvage éditions, 573-584.

      Mejani F. (2021). Une analyse micro-didactique d’un dispositif pédagogique : le travail de groupe lors d’une activité d’étude et de recherche. In Chaachoua et al. (éditeurs). Nouvelles perspectives en didactique : le point de vue de l’élève, questions curriculaires, grandeur et mesure. La Pensée Sauvage éditions, 585-594.

      Matheron Y., &  Mejani F. (2021). Curriculums institutionnellement offerts, curriculums personnellement vécus : deux exemples. In Chaachoua et al. (éditeurs). Nouvelles perspectives en didactique : le point de vue de l’élève, questions curriculaires, grandeur et mesure. La Pensée Sauvage éditions, 315-334.

      Mejani F., & Matheron Y. (2021). Un exemple de genèse d’un milieu didactique dans un travail de groupe. Caminhos da Educação Matemática em Revista/Online, v. 11, n. 1. – ISSN 2358-4750, 280-312.

    • Enseignement de l'informatique

      Enseignants de collège, lycée et supérieur nous organisons chaque année la journée académique de l’enseignement de l’informatique à Marseille. Nous nous réunissons plusieurs fois par an pour échanger sur des questions d’enseignement d’informatique en collège en seconde et en spécialité NSI.

      Dates des réunions : 21/09/2022 & 11/01/2023

      Responsable : Florence Nény

      Email : sciences-ires-informatique-gt@univ-amu.fr

      Membres du Groupe

      BERNAD Karine          

      Collège Château Double - Aix-en-Provence

      BOURGINE Bruno         

      Lycée Philippe de Girard, Avignon

      LE PAYEN Véronique    

      Lycée Adam de Craponne - Salon de Provence

      MANOUBA Jean-Noël   

      Collège Les Ecrins - Embrun

      MONMEGE Sébastien   

      AMU

      NENY Florence             

      Collège Marie Laurencin - Marseille

      PADILLA Pascal            

      Marseille

      VAUX Lionel                 

      AMU

    • Histoire des Sciences et Epistémologie

      Responsable du groupe :

      Email :

      Membres du groupe

      BONNET André

      Retraité Enseignement Supérieur

      BOSC Martine

      Retraitée Enseignement Supérieur

      FLEURY Marie-Renée

      Retraitée Enseignement Supérieur

      GAMEZ Christophe

      Lycée Vauvenargues, Aix-en-Provence

      MALTRET Jean-Louis

      Retraité Enseignement Supérieur, Responsable

      MARTIN Bernard

      Lycée M-M.Fourcade - Gardanne

      MOUSSARD Guillaume

      Lycée Jean-Perrin, Marseille

       


      Activités :

      1. Exposition.

      Diffusion de l'exposition « Regards sur les mathématiques : itinéraires méditerranéens » a continué au cours de l'année 2021-2022, avec interventions commentées 

      2. Interventions en établissement.

      Lycée Philippe Lamour, Nimes, le 7 février, sur invitation d’Hélène Maillard, enseignante du lycée, dans le cadre de la Semaine des Sciences.

      Conférences pour 12 classes de 2de, 1ère et Terminales :

      Martine Bosc « Quelle place pour les femmes dans les mathématiques ? »

      Marie-Renée Fleury « Histoire de racines carrées »

      Jean-Louis.Maltret « Condorcet et les systèmes de votes »

      3. Parcours Magistère.

      Le parcours « M@gistère » sur le thème « Des nombres aux équations » a été inscrit au PAF Aix-Marseille, dispositif « SDMA-MATHS:PARCOURS M@GISTERE » module 54833, 2h d’introduction en visio, 8h autoformation et 2h de bilan en visio.

      Le stage PAF 54833 a eu 19 inscrits, dont 9 ont obtenu le badge du parcours, correspondant à l’achèvement de toutes les sections et à la réalisation des 4 tests avec la note minimale de 5/10. 2 inscrits seulement ne se sont pas connectés au parcours.

      Au  niveau national le parcours a 1019 inscrits (au 24/10/2022), de 32 académies, métropole et outre-mer. 83 inscrits ont obtenu le badge et 20 % environ ont achevé au moins un tiers des sections.

      4. Thème « Preuves visuelles »

      Le groupe a commencé à étudier le thème des « Preuves sans mots » à partir de l’ouvrage éponyme de R. Nelsen, à la fois sur le plan historique et logique (statut de la démonstration). Le plan de travail prévisionnel pour l’année 2022-2023 est le suivant :

      a. Choix d’exemples

      Elaboration d’une liste de thèmes 2 par exemple pour chaque membre du groupe, en harmonisant l’ensemble selon les domaines et les niveaux de difficulté. Il faut veiller à l’aspect historique, en s’interrogeant sur leur statut contextualisé.

      b. Analyse

      Si on admet qu’une démonstration au sens classique est une suite d’éléments qui se comprennent chacun immédiatement, il faudrait pour chaque démonstration arriver à ce découpage en pas élémentaires. Visuellement ce pourrait être par exemple : un élément de figure reste invariant par déplacement, l’aire d’une réunion disjointe est la somme des aires,…

      c. Réalisation

      Les thèmes choisis, après analyse et scénarisation, doivent conduire à la production de séquences animées et commentées (geogebra, blender, power point,…).

    • Lycée Professionnel - Lycée Technologique

      Le groupe LP/LT de l’IRES d’Aix-Marseille s’intéresse aux liens entre les enseignements de : mathématiques, physique-chimie, technologie et ingénierie dans les classes de l’enseignement professionnel et de l’enseignement technologique, et plus particulièrement dans les sections en lien avec les métiers du bâtiment. Cette analyse comparative concerne les contenus d’enseignement et les pratiques pédagogiques mises en œuvre dans les classes.

      Réunion : 3 fois par an

      Responsable du groupe : François MOUSSAVOU

      Email : fmoussavou@ac-aix-marseille.fr

      Membres du groupe

      Cédric IOLA

       

      Valérie THÉRIC

       

      Kévin MARANDO

       

      Venance MARÉCHAL

       

      Pierre LORIN

       

    • Interdisciplinarité

      Nous avions dédié l’année 2020-2021 à l’approfondissement et à la mise à l’épreuve des hypothèses que nous avancions dans l’article « De l’interdisciplinarité aux disciplines, et réciproquement. Retour sur une expérience pédagogique », paru dans le premier numéro de la Revue Intelligibilité du Numérique en septembre 2020. Ainsi, chacun et chacune d’entre nous avait-il été confronté au travail de déclinaison de sa propre discipline selon les 5 classes que nous avions définies (outils, exercices canoniques, connaissances, habiletés, matrice disciplinaire). Ce travail s’est avéré très enrichissant puisqu’il nous a en effet permis de faire émerger des implicites profonds de nos enseignements disciplinaires dont nous n’avions pas conscience, ou qui nous semblaient si évidents que nous ne les avions jamais partagés avec les élèves ou les étudiants.

      Dans ce contexte, nous avons choisi de consacrer la première partie de l’année 2021-2022 à décrire finement au sein de deux articles ces conclusions afin de les partager avec la communauté des enseignants et des enseignants-chercheurs de différentes disciplines. Les trois premières réunions du groupe ont donc été entièrement centrées sur l’écriture collective de ces deux articles. L’un est paru en février 2022 au sein d’une revue éditée par la Société Chimique de France. Le second dans un numéro spécial, intitulé « Penser l’interdisciplinarité en pratique », qui devrait paraître dans les semaines à venir. Vous trouverez ces références ci- dessous.

      La seconde partie de l’année a été consacrée à la comparaison des 5 grilles établies précédemment en vue d’en extraire des similitudes et des contrastes. Ce travail de comparaison s’est avéré enthousiasmant puisqu’il permet de pointer les concepts ou les notions que chacun et chacune d’entre nous partage avec une ou plusieurs disciplines. Notre objectif sera de s’appuyer sur ce travail de comparaison pour mettre en place un enseignement interdisciplinaire.

      Réunions : 10 novembre, le 24 novembre, le 8 décembre, le 1er juin et le 22 juin sur le campus Saint- Charles.

      Responsable:

      Email :

      Membres

      Morgane Bascaules Enseignante de philosophie au Lycée Lumière (La Ciotat)
      Florence Boulc’h Enseignante-Chercheuse en Chimie à l’Université d’Aix Marseille
      Mariann Chrétien Retraitée, anciennement Enseignante de littérature au Lycée Lumière (La Ciotat)
      Olivier Morizot Enseignant-Chercheur en Physique à l’Université d’Aix Marseille
      Guillaume Tonussi Enseignant des SVT au Lycée Paul Langevin (Martigues)
      Johanna Tonussi-Reboh Enseignante des SVT au Lycée Paul Langevin (Martigues)

       


      Références

      • BOULC’H Florence et MORIZOT Olivier. De l’intérêt de la réflexion interdisciplinaire pour l’enseignement de la chimie. L’Actualité Chimique 470 (2022) 37
      • MORIZOT Olivier,  BASCAULES Morgane,  CHRÉTIEN Mariann,  TONUSSI-REBOH
      • Johana, TONUSSI Guillaume, NOÛS Camille et BOULC'H Florence. Le dialogue interdisciplinaire clarifie l’enseignement disciplinaire. Journal of Interdisciplinary Methodologies and Issues in Science, vol. 11 (2022)

       

    • Mathématiques et élèves à besoins éducatifs particuliers

      Notre groupe s’intéresse à l’enseignement et l’apprentissage des mathématiques dans des dispositifs destinés à des élèves à besoins éducatifs particuliers (élèves en situation de handicap, élèves en difficulté…). Actuellement, nous avons deux axes de travail. Le premier est celui des dispositifs d’aide préventifs aux difficultés des élèves dans la résolution de problèmes mathématiques. Le deuxième est celui des mathématiques et surdité par le suivi et accompagnement d’une ULIS-Collège (Unité Localisé d’inclusion scolaire) accueillant des élèves sourds qui ont choisi un parcours bilingue : français écrit et LSF (Langues des signes française). Dans ce cadre, nous réfléchissons avec des collègues de l’INSHEA (Suresnes) à la conception de capsules vidéo d’aide aux élèves sourds sur certaines notions mathématiques.

      Dates de réunion : A venir

      Responsable : Teresa Assude & Pascal Sabaté

      Email : teresa.dos-reis-assude@univ-amu.fr / pascal.sabate@ac-aix-marseille.fr

      Membres

      Teresa Assude AMU
      Pascal Sabaté Collège Louis Pasteur, Marseille
      Didier Auroy Collège Longchamp, Marseille
      Sylviane Feuilladieu AMU
      Emilie Mari Ecole primaire de la Corderie, Marseille
      Karine Millon-Fauré AMU
      Jeannette Tambone réseau OPHRIS

       

       


      Productions

      1. Assude T (2019). Dynamique inclusive, don et reconnaissance. Nouvelle Revue Education et Société Inclusives, 86, 13-26.
      2. Assude T. (2019). Éducation inclusive et éducation numérique : quelles convergences ? Une étude de cas avec les tablettes numériques. La Nouvelle Revue Éducation et Société Inclusives, 87, 11-29.
      3. Assude, T. & Millon-Fauré, K. (2021). Mise en œuvre d’un dispositif d’aide « préventif » : quelles fonctions et transformations ? Dans G. Pelgrims, T. Assude & J.-M. Perez (dir.), Transitions et transformations sur les chemins de l’éducation inclusive (p.151-164). Berne, Suisse : Éditions CSPS.
      4. Feuilladieu, S. (2020). De l’accessibilité comme traduction : les acteurs à l’épreuve d’un dispositif inclusif. Education et sociétés, 44, 49-63.
      5. Assude, T. & Millon-Fauré, K. (2021). Mise en œuvre d’un dispositif d’aide « préventif » : quelles fonctions et transformations ? Dans G. Pelgrims, T. Assude & J.-M. Perez (dir.), Transitions et transformations sur les chemins de l’éducation inclusive (p.151-164). Berne, Suisse : Éditions CSPS.
      6. Feuilladieu, S., Tambone, J. (2021). Scolariser des jeunes sourds, à l’épreuve de la transformation des routines d’enseignement. In Pelgrims, G., Assude, T., Perez, J-M. (Eds) Transitions et transformations sur les chemins de l'éducation inclusive. Suisse : SZH/CSPS.
      7. Feuilladieu, S., Assude, T., Tambone, J., Millon-Faure, K. (2021). Être scolarisé dans un parcours bilingue langue des signes française-français écrit : ce qu’en disent les élèves sourds et entendants. Alter, revue européenne de recherche sur le handicap,15-3, 203-215.
      8. Millon-Fauré, K., Marchand, P., Assude, T., Mari, E. (2021). Comment préparer les élèves à écrire un programme de construction ? Analyse de dispositifs préventifs pour des élèves en difficulté. Grand N, 107, 5-28.
      9. Tambone, J., Assude, T., Millon-Fauré, K. & Feuilladieu, S. (2021). La place des traducteurs dans la mise en œuvre d’une Unité localisée pour l’inclusion scolaire (Ulis) accueillant des jeunes sourds au collège. Nouvelle revue éducation et société inclusives, 92, 57-70.
      10. Marchand P., Guille-Biel Winder C., Theis L. & Assude T. (2021). Difficultés d’un système didactique à propos de l’enseignement du volume au primaire. Annales de didactique et de sciences cognitives, 26,117-156.
      11. Assude, T., Marchand, P., Millon-Fauré, K., Theis, L. & Koudogbo, J. (2022). Systèmes d’aide à l’enseignement. Une étude de cas à propos du volume. Recherches en didactique des mathématiques, 42.3.
    • PION

      • Présentation (Description/objectifs/comptes-rendus)

      • Organisation (liste des membres et responsable)

      • Dates des réunions (jour/heures/lieu)

      • Productions (liste de liens)

      • Formations (liste avec liens)

    • Ciné maths

      • Présentation (Description/objectifs/comptes-rendus)

      • Organisation (liste des membres et responsable)

      • Dates des réunions (jour/heures/lieu)

      • Productions (liste de liens)

      • Formations (liste avec liens)

    • Dualité onde et corpuscule

      Tout est parti d’un isolant déposé sur un conducteur. De façon surprenante, il émet des électrons. Au CINaM, une expérience a été réalisée pour comprendre le mécanisme. L’idée de cette expérience était de travailler à très faible courant d’émission pour atteindre les limites du phénomène. Des interférences formées électron par électron ont été obtenues !

      Cette expérience peut être utilisée pour illustrer la notion de dualité onde-corpuscule.

      Le groupe de travail « dualité onde et corpuscule » a réalisé une série de films qui s’appuie sur des expériences, soit de TP universitaire soit de recherche. Ils comprennent 3 films scindés de 2 à 4 parties.

      Réunions :

      • 4 novembre 2022 : scénario film 3 / 9h-12h / CINaM
      • 18 novembre 2022 : Préparation Magistère/ 14h-17h / IRES
      • 20 novembre 2022 : Réunion groupe / 14h30-17h / St Charles
      • 3 janvier 2023 : Réunion groupe / 14h-17h/ IRES
      • 13 janvier 2023 : Préparation Magistère/ 14h-17h / IRES

      Responsable de groupe : Evelyne Salançon

      Email: evelyne.salancon@univ-amu.fr

      Membres du groupe

      Evelyne Salançon maître de conférences AMU, chercheuse au CINaM
      Florence Delorme enseignante de Physique-Chimie au Lycée Artaud
      Cédric Michel enseignant de Physique-Chimie au Lycée Périer
      Josiane Lliteras enseignante de Physique-Chimie au Lycée Daumier

      Résumé des productions (bientôt accessibles sur AMUPod)

      Holographie optique (4 mini-films) :

      Partie 1 : ce film est destiné à faire la distinction entre un stéréogramme et un hologramme

      Partie 2 : ce film est destiné à comprendre la nature de la lumière en tant qu’onde. Que sont les interférences et qu’est-ce qu’un hologramme ? Quelle source de lumière peut-on utiliser ? Comment fonctionne un laser ?

      Partie 3 : Réalisation pratique d’un hologramme avec la mallette holographique de la cst.

      Partie 4 : Observation et utilisation de l’holographie. Ici, l’holographie est conditionnée par la brillance de la source, elle est le témoin de la brillance des sources étudiées

      Dualité onde et corpuscule (2 mini-films) :

      Partie 1 : Après quelques rappels, l'expérience de laboratoire d’Evelyne Salançon est décrite. La détermination de la charge d'un électron est effectuée en comptant les électrons détectés en un temps donné et en mesurant l’intensité en parallèle.

      Cette mesure de la charge sert ensuite à déterminer la masse de l’électron avec une expérience de déflexion du faisceau d’électrons soumis à un champ magnétique.

      Partie 2 : Toujours dans la même expérience, on détermine, cette fois, la longueur d'onde d'un électron. On confirme alors la dualité onde particule pour un électron en déterminant la constante de Planck.

      Un aspect historique est abordé : Louis de Broglie avait postulé qu'un électron pouvait être une onde en 1924.

      Cette dualité observée pour les électrons permet d’aborder l'effet photoélectrique. Le film aborde ainsi la mesure de la quantité de mouvement d'un photon. Cela permet de faire le parallèle entre le photon et l'électron qui sont tous deux des ondes ET des particules.

      L’onde électronique, une onde nanométrique ! (2 mini-films en cours de finition)

      Partie 1 : Après quelques rappels des épisodes précédents, la question suivante est posée : On sait que les électrons se comportent comme une onde au même titre que les photons. On peut donc fabriquer des microscopes électroniques. Mais quelle est la différence avec un microscope optique ? La notion de résolution en microscopie optique et électronique est abordée.

      Partie 2 : L’électron est une onde et peut permettre de réaliser des hologrammes, comme pour les photons. Quelle taille d’objets et quels types d’images obtient-on ? Le film permet ainsi de finir sur la première partie : l’holographie optique ou électronique nécessite l’utilisation de sources brillantes.

    • Labo de maths

      Le groupe labos de maths a pour but de permettre aux laboratoires de mathématiques en collège et en lycée de se rencontrer et de diffuser leurs productions et leurs façons de travailler.

      Responsable : Pierre Arnoux

      Email : ires-labo-maths@univ-amu.fr

    • Vulgarisation

      • Présentation (Description/objectifs/comptes-rendus)

      • Organisation (liste des membres et responsable)

      • Dates des réunions (jour/heures/lieu)

      • Productions (liste de liens)

      • Formations (liste avec liens)

    • 1er degré

      Objectifs du groupe IREM-IRES 1er degré :

      • Développer des ressources
      • Investir côté formation
      • Travailler avec Ampiric : notamment faire venir des classes de cycle 2 et cycle 3 dans la salle-laboratoire à St Jérôme ; CW doit porter le projet pour afficher le lien avec la recherche ; faire un lien avec la formation (et faire venir les étudiants d’Aix par exemple  + la FAD avec les vidéos)
        >> CD contacte les écoles des Lilas et des Flamands (circonscription le merlan dans le secteur Etoile – référent CD) + secteur
        >> Faire une trame pour présenter le dossier avec fiche de route

      Réunions : alterner des temps longs pour travailler et se présenter des choses en présentiel et des temps de régulation plus courts en distanciel.

      Programmation des temps longs :

      • Réunion de rentrée – présentiel St Jérôme – vendredi 16 septembre 13h30-16h30
      • Réunion de mi-année – présentiel Aix – mercredi 08 mars 13h30-16h30
      • Réunion de fin d’année – mercredi 28 juin 9h00-12h00– présentiel

      Les réunions de régulation (éventuellement en sous-groupes) seront planifiées au fur et à mesure.

      Responsable du groupe:

      Email :

      Membres

      Pierre EYSSERIC  
      Fayçal CHEIK ALI  
      Cécile BEROUILLER  
      Emilie MARI  
      Christophe DRACOS  
      Claire GUILLE-BIEL WINDER  
      Serge LAGET  
      Mireille MORELLATO  
      Marc DIDIERJEAN  
      Nelly PACHA  
      Clémence LARCHET Ecole Alphonse Daudet (Aix)
      Carole HEREDIA Ecole Alphonse Daudet (Aix)
      Sandy BLANC  
      Anne PROUHA  

       


      Chantiers 2022-2023

      • Jeux sur les fractions et les décimaux : poursuivre le travail

        • dans l’école Daudet avec Catherine Le Frapper (CM1) et Carole Hérédia (CM2);
        • dans l’école de la circo de Marignane  comme terrain d’expérimentation
          >>> CW contacter la CPC (Maryline) pour identifier l’école, puis contacte l’école
        • des écoles du Vaucluse 
          >> FBCA voit avec SL
        • Dans le cadre d’Ampiric
          >> Faire la demande à Ampiric pour que la classe de CM2 de l’école des Lilas puisse venir expérimenter le jeu des fractions dans la salle-laboratoire (cycle 3)
      • Développement de la situation PLIOX
        • en CE1 dans les classes de Clémence LARCHET et Emilie MARI 
        • En CP-CE1 à Marseille dans le cadre d’Ampiric
          >> Faire la demande pour que le CE1 de l’école des Lilas puisse venir expérimenter la situation PLIOX (cycle 2)
      • Suivi d’un rallye mathématique à l’école maternelle – réaliser une vidéo dans la classe de Nelly
        >> PE la contacte
      • Chantier Bee-bot : finir le travail sur les vidéos
      • Chantier films : exploitation des films
      • Chantier jeux :  à développer

      • Prise de contact Ampiric

      On rentre dans deux axes :

      • Axe1. Recherche collaborative – Action 2. Diffusion des travaux de recherche en FC et FI (mais peut-être aussi Action 1 ?)
      • Axe 4. Au fil de l’eau

      Nous sommes les premiers à demander dans l’axe « Au fil de l’eau ». La salle est en attente d’accréditation RGPD (d’ici la fin de l’été).

      Demande de caution scientifique : pas de souci pour nous.

      Contre-partie : intégrer l’équipe pilote, dont le responsable (de maths) est Patrick Lemaire. FBCA accepte de l’intégrer.

      Magali Coupaud propose d’étudier à la fois les élèves mais aussi les étudiants qui viennent assister. à projet sur 2 ans

      A faire pour le dossier :

      • Composition de la sous-équipe

        • Cécile BEROUILLER – formatrice INSPE – PREC – Intervenante en FC et FI dans le 1er degré
        • Fayçal CHEIK ALI – formateur INSPE – PRAG – Intervenant en FC et FI dans le 1er et le 2nd degrés
        • Marc DIDIERJEAN – IEN – Circonscription de Châteauneuf Côte Bleue
        • Christophe DRACOS – CPD Mathématiques – Doctorant en sciences de l’éducation
        • Pierre EYSSERIC – formateur INSPE -– PRAG – Intervenant en FC et FI dans le 1er degré et en formation de formateurs 1er degré – Membre de la COPIRELEM
        • Claire GUILLE-BIEL WINDER – formatrice INSPE – Maîtresse de conférences en didactique des mathématiques – Intervenante en FC et FI dans le 1er degré et en formation de formateurs 1er degré – Membre de la COPIRELEM
        • Serge LAGET – CPC – RMC Mathématiques
        • Emilie MARI – PEMF – Intervenante en Master MEEF-PE – Doctorante en sciences de l’éducation
        • Nelly PACHA – PREC INSPE – PE Lançon
      • Composition du terrain :
        • Réseau Marseille-Etoile (Bouches-du-Rhône)
        • Circonscription Châteauneuf – Côte Bleue (Bouches-du-Rhône)
        • Circonscription de Salon, école maternelle Lei Cigaloun (Bouches-du-Rhône)
        • Circonscription de l’Isle sur la Sorgue (Vaucluse)
        • Etudiants Master MEEF-PE (master 1 + master 2, dont formation à distance)
      • Documents à fournir :
        • Brochure Jeu des fractions + article Petit x
        • Rajouter aussi la brochure IREM Paris 7 sur PLIOX + article RDM + article ADSC

       

    • Smart phonique

      • Présentation (Description/objectifs/comptes-rendus)

      • Organisation (liste des membres et responsable)

      • Dates des réunions (jour/heures/lieu)

      • Productions (liste de liens)

      • Formations (liste avec liens)

    • Savoir Enseigner

      Le groupe savoir enseigner est composé de deux professeurs de l’INSPE et de deux professeurs du second degré. Après concertation avec les professeurs de l’INSPE, les enseignants en collège et lycée interviennent auprès des étudiants du  Master 1 MEEF mathématiques de l’université d’Aix-Marseille pour présenter les différents intervenants dans les EPLE et leurs interactions avec les professeurs et préparer l’observation des gestes professionnels lors des stages. L’un des objectifs est également de faire découvrir aux futurs professeurs les ressources de l’IRES pour enrichir leurs cours.   L’expérience des professeurs du second degré permet de préparer les étudiants à l’épreuve d’entretien de l’oral  du CAPES.

      Réunions: Il n’y a pas de réunions régulières mais des concertations qui permettent de préparer les interventions auprès des étudiants.

      Responsables du groupe : Charly Friche & Antoinette Jourdain

      Email: charly.friche@ac-aix-marseille.fr / antoinette.jourdain@ac-aix-marseille.fr

      Membres

      Charly Friche Professeur au collège Pythéas à Marseille
      Antoinette Jourdain Professeur au lycée Joliot-Curie à Aubagne
      Karine Isambard INSPE
      Rachid Zarouf INSPE

       

       

       

  • Actions

  • Formations Académiques

    Lien vers le plan académique de formation: https://appli.ac-aix-marseille.fr/dafip/paf/

    Dispositif : 22A0020925 SDMA-MATHS ET JEUX

    Inscription : INDIVIDUEL : PERFECTIONNEMENT

    Objectifs : apprendre les concepts mathématiques au travers de la ludification. concevoir et tester des scénarios pédagogiques.

     

    Module : 58788 - S'INITIER AUX ESCAPE GAMES EN MATHS

    S'initier aux escape games en mathématiques

    Contenus : expliquer le concept des escape game en maths et par la suite montrer un exemple. Exposer un processus pour la création d'un escape game.

    Public : enseignants de mathématiques

     

    Module : 58789 - APPROFONDIR LES ESCAPES GAMES EN MATHS

    Approfondir les escape games en maths

    Contenus : approfondir ses connaissances en processus de création d'escape game en maths, expertise au travers d'exemple.

    Public : enseignants de mathématiques


    Dispositif : 22A0020926 SDMA-PRISE EN MAIN LOGICIELS DE MATHS

    Inscription : INDIVIDUEL : PERFECTIONNEMENT

    Objectifs : prendre en main les outils logiciels et les fondements pour l'enseignement des mathématiques.

     

    Module : 58793 -WIMS - NIVEAU DEBUTANT

    Apprendre l'exerciseur wims en maths - niveau débutant

    Contenus s'initier à l'exerciseur wims (niveau débutant) en maths

    Public : enseignants de mathématiques

     

    Module : 58794 -WIMS - NIVEAU APPROFONDISSEMENT

    Apprendre l'exerciseur wims en maths - niveau approfondissement

    Contenus : approfondir l'utilisation de l'exerciseur wims en maths pour acquérir le niveau confirmé.

    Public : enseignants de mathématiques maîtrisant le niveau débutant en wims


    Dispositif : 22A0020929 SDMA-PROMOTION ET CULTURE EN MATHS (INDIV)

    Inscription : INDIVIDUEL : PERFECTIONNEMENT

    Objectifs : enrichir ses enseignements de mathématiques et leur apprentissage au travers de modules découvertes, en lien avec les partenaires éducatifs dans le cadre de la promotion des maths. DEVELOPT DES QUALIFICATIONS

     

    Module : 58806 SDMA-HISTOIRES DES MATHS : DES NOMBRES AUX EQUATIONS

    Contenus découvrir l'histoire des nombres aux équations au travers d'activités autonome et tutorée par l'IREM/IRES

    Public : enseignants de mathématiques

     

    Module : 58813 SDMA-LES FRACTIONS EN 6EME ET 5EME

    Contenus : présentation d'activités utilisables en classes de 6ème/5ème

    Public : enseignants de mathématiques exerçant en collège

     

    Module : 58814 SDMA-L'ALGEBRE AU CYCLE 4

    Contenus : des nombres relatifs au calcul littéral.

    Public : enseignants de mathématiques exerçant en collège

     

  • DU CCIE (Compétences Complémentaires en Informatique pour l'Enseignement)

  • Agrégation interne

    Texte à compléter

  • Formations hors PAF

    Texte à compléter

  • Qu'est ce qu'un stage hippocampe?

    Une classe de 3e ou de lycée, accompagnée par leur professeur de maths est accueillie trois jours (lundi, mardi et mercredi) dans les locaux de l’IRES sur le campus de Luminy pour une initiation à la recherche en mathématiques.

    Les élèves réfléchissent sur des problèmes de mathématiques proposés par des chercheurs, ils posent des questions et élaborent des hypothèses, puis ils expérimentent, discutent, débattent et communiquent, comme le font quotidiennement les chercheurs dans leur activité.
    Enfin, ils présentent leurs travaux à d'autres chercheurs lors d'une séance de posters.

    L'objectif est de lutter contre la désaffection des élèves pour les filières scientifiques et participer à la diffusion de la culture scientifique. Le stage est encadré par un chercheur, qui donne le thème et les divers sujets, et par trois tuteurs (chercheurs, doctorants, étudiants).

    Objectif et démarche

    Créée en 2005, l’initiative Hippocampe-Math est menée par l’IREM d’Aix–Marseille, en collaboration étroite avec l’UFR Sciences de l’Université d’Aix-Marseille et l’Institut de Mathématiques de Marseille (UMR CNRS 7373). Avec le passage de l’IREM à l’IRES, les stages Hippocampe de nature Mathématique se sont ouverts à la Physique en novembre 2022, avec le premier stage Hippocampe Physique avec pour thème l’énergie.

    Notre but

    Lutter contre la désaffection des élèves pour les filières scientifiques et participer à la diffusion de la culture scientifique.Dans cette perspective, nous proposons de placer l’élève dans la situation du chercheur, lequel construit un savoir personnel avant de le structurer et de le transmettre.

    Sujets de recherche

    De nature mathématique jusqu’en novembre 2022, les thèmes abordés peuvent être issus de questions liées à la physique, à l’informatique, aux sciences humaines, à la biologie, etc.

    À titre d’exemple, voici les intitulés de stages récents :

    • Imagerie numérique
    • Machines à registres
    • Mathématiques des jeux de cartes
    • Fractales et autosimilarité
    • Topologie intuitive
    • Géométries non euclidiennes
    • Modèles de calcul
    • Mathématiques pour la médecine
    • Arithmétique et codage
    • Mathématiques et magie
    • Physique de l’énergie
  • Participer à un stage

    • Responsable

      Un stage Hippocampe, c’est 3 jours consécutifs de travail, généralement du lundi au mercredi.
      Les stages ont lieu dans les locaux de l’IRES d’Aix-Marseille, sur le campus de Luminy (ce sont les élèves qui viennent à l’université).
      L’équipe de chercheurs est constituée d’un responsable qui fixe la thématique générale, et de trois tuteurs qui accompagnent les élèves sur les trois jours.

      Organisation

      Les élèves viennent chaque jour en classe entière, généralement de 9h à 16h.
      Le matin du premier jour, on présente le thème scientifique, et on sépare très vite la classe en 6 groupes de 4 à 5 élèves. Chaque tuteur reçoit deux groupes, avec qui il va travailler sur les trois jours, sur une question de recherche issue du thème du stage.
      Le travail est organisé comme suit : les deux premiers jours sont essentiellement un temps de recherche. Les élèves discutent avec leur tuteur pour préciser la ou les questions qu’ils se posent, faire de premières hypothèses, les tester, préciser des définitions, voir des exemples, établir des résultats, etc. Le tout sans craindre de se tromper : l’erreur est utile. En général, au cours de la deuxième journée, on prend une grosse heure pour faire faire de courts exposés par les élèves : chaque groupe présente son sujet de recherche en 5 min.
      Le point culminant du stage, c’est la présentation des posters à l’issue du troisième jour : les chercheurs de l’I2M, du LIF et du CPT y sont systématiquement conviés. Auparavant les posters sont fabriqués à la main (papier/colle/ciseaux) par les élèves, le matin même.

      Quel est le rôle du responsable ?

      Le chercheur responsable du stage fixe la thématique du stage et précise une série de questions qui pourront être abordées par les élèves, en délimitant plus ou moins les cheminements possibles. Chacun son style : certains peuvent prévoir une véritable introduction au sujet pour le début du stage et des thèmes de travail précis et bien balisés ; d’autre préfèrent garder des sujets très ouverts, avec une grande variété de questions possibles.
      Le responsable rencontre les tuteurs avant le stage pour leur exposer la thématique et les questions possibles, leur fournir des pointeurs vers la littérature utile, discuter de ce qui est abordable, etc. Il est présent durant le stage, pour entretenir la vivacité des recherches et soutenir ou réorienter les tuteurs et leurs groupes en cas d’impasse.
      Avant de pouvoir devenir responsable de stage, il est exigé d’avoir déjà été tuteur quelques fois.

    • Tuteur

      Un stage Hippocampe, c’est 3 jours consécutifs de travail, généralement du lundi au mercredi.
      Les stages ont lieu dans les locaux de l’IRES d’Aix-Marseille, sur le campus de Luminy (ce sont les élèves qui viennent à l’université).
      L’équipe de chercheurs est constituée d’un responsable qui fixe la thématique générale, et de trois tuteurs qui accompagnent les élèves sur les trois jours.

      Organisation

      Les élèves viennent chaque jour en classe entière, généralement de 9h à 16h.
      Le matin du premier jour, on présente le thème scientifique, et on sépare très vite la classe en 6 groupes de 4 à 5 élèves. Chaque tuteur reçoit deux groupes, avec qui il va travailler sur les trois jours, sur une question de recherche issue du thème du stage.
      Le travail est organisé comme suit : les deux premiers jours sont essentiellement un temps de recherche. Les élèves discutent avec leur tuteur pour préciser la ou les questions qu’ils se posent, faire de premières hypothèses, les tester, préciser des définitions, voir des exemples, établir des résultats, etc. Le tout sans craindre de se tromper : l’erreur est utile. En général, au cours de la deuxième journée, on prend une grosse heure pour faire faire de courts exposés par les élèves : chaque groupe présente son sujet de recherche en 5 min.
      Le point culminant du stage, c’est la présentation des posters à l’issue du troisième jour : les chercheurs de l’I2M, du LIF et du CPT y sont systématiquement conviés. Auparavant les posters sont fabriqués à la main (papier/colle/ciseaux) par les élèves, le matin même.

      Quel est le rôle des tuteurs ?

      Chaque tuteur travaille spécifiquement avec ses deux groupes. Il dispose d’une salle dédiée pour les trois jours de stage. La tâche du tuteur est d’accompagner les stagiaires dans leurs recherches, de les questionner régulièrement, de discuter avec eux de leurs propositions, de pointer leurs erreurs éventuelles, de les aider à en tirer de nouvelles idées, de proposer des pistes, etc. Il ne s’agit pas de faire suivre aux élèves une liste d’étapes linéaire et préétablie, mais d’adopter l’attidude ouverte, curieuse et persévérante qu’ils ont au quotidien en tant que chercheur et de la communiquer aux élèves.
      Les thèmes sont très variés : voir les archives des des stages. Les thèmes des stages sont visibles dans le listing, et en cliquant sur chaque stage on obtient une page qui liste les questions de recherche précises abordées par chaque groupe, ainsi qu’un lien vers leur poster.
      On ne demande absolument pas au tuteur d’être un spécialiste du domaine. En fait on ne lui demande même pas de le connaître avant de se positionner sur le stage : il revient au responsable de fournir à chacun le bagage nécessaire pour participer en confiance au stage.

      Rémunération

      • Pour les enseignants-chercheurs et les chercheurs CNRS

      Pour chacun, le stage est compté 12h équivalent TD (ou un montant équivalent en vacations pour les chercheurs CNRS).

      Le service en stages Hippocampe peut doit être déclaré sur la grille de votre département (code SEHM23 sur GDEP) et ensuite sur Arès (code SEHM23), parmi les heures affectées à l’IRES qui est un département de l’UFR Science.

      • Pour les étudiants de master

      La participation aux stages fait l’objet d’un recrutement en contrat-étudiant, et donc d’une rémunération. Les détails et conditions vous seront communiqués lors de l’inscription (voir ci-dessous).

      Repas

      Le repas de midi au restaurant universitaire est offert par l’IRES les trois jours de stage.

      S’inscrire

      Il suffit de consulter le calendrier des stages pour connaître les créneaux disponibles, et de prendre contact avec nous.

    • Enseignant de 3ème ou de lycée

      À l’exception de partenariats spécifiques, les stages Hippocampe sont destinés aux classes des collèges et lycées publics de l’académie d’Aix-Marseille. Chaque stage accueille une classe entière, ou parfois un groupe d’élèves du même établissement, accompagnés par leur professeur.

      Les stages sont accessibles à partir de la troisième (des expérimentations en quatrième sont en cours). Il n’y a pas de condition de niveau ni de spécialisation : nous accueillons des élèves de toutes filières, y compris professionnelles, et de tous niveaux. Nous demandons en particulier aux enseignants qui emmènent leur classe de ne pas pratiquer de sélection par niveau : ces stages sont une occasion pour chacun de découvrir une nouvelle relation aux mathématiques.

      Le nombre d’élèves que nous pouvons accueillir pour chaque stage est par ailleurs limité par nos conditions matérielles: l’effectif idéal est de 24 élèves, avec une limite dure à 30 élèves.

      Comment s’inscrire ?

      Si vous souhaitez faire participer l’une de vos classes à un stage Hippocampe, merci de prendre contact auprès de l’équipe à l’adresse sciences-ires-direction@univ-amu.fr

      Sachez que la demande est importante : il est recommandé de prendre contact au plus tard au printemps de l’année N pour un stage durant l’année scolaire N+1. Un certain nombre de règles président au choix des établissements retenus, et en particulier :

      • les établissements relevant de l’éducation prioritaire sont spécialement visés;
      • une priorité est donnée aux établissements qui candidatent pour la première fois.

      Du côté de l’établissement, il faut généralement faire valider le projet de participation à un stage Hippocampe au sein du projet d’établissement : attention aux dates de réunion des conseils d’établissement.

      En pratique

      Les stages se déroulent dans les locaux de l’IRES d’Aix-Marseille, sur le campus de Luminy à Marseille.
      La participation au stage est gratuite. L’IRES prendra en charge les repas des élèves au restaurant universitaire. Seuls les frais de transport (et d’hébergement pour les établissements lointains) restent à la charge de l’établissement.

      Une fois votre établissement sélectionné, nous déterminerons avec vous des dates de stages possibles: trois jours consécutifs, du lundi au mercredi, hors des vacances scolaires. Les horaires sont généralement 9h-11h30 puis 12h30-16h. Si le temps est correct, vous pouvez prévoir une courte randonnée pour un pique-nique dans le parc des calanques, le lundi ou le mardi par exemple (dans ce cas, le repas est à organiser par vos soins).

  • Calendrier

    Dates

    Sujet

    Responsable

    Tuteurs

    Classe

    Professeur

    Etablissement

    Ville

    26-28 septembre 2022

    Jeux de mots

    Julien Cassaigne

    Léo Hubert, Olivier Gues, Julia Cazal

    T maths exp

    Brigitte Menetrieux

    Lycée Val de Durance

    Pertuis

    10-12 octobre 2022

    Des nombres et des sommes

    Lionel Van Thé

    Sabrina Hubac, Zoé Yvon, Laura Bouhouch

    3e

    Fabien Denoyers

    Collège Longchamp

    Marseille

    7-9 novembre 2022

    Énergies

    Evelyne Salançon

    Félix Staedelin, Séverine Girard-Queyroy, Michel Giorgi

    3e

    Laure Foulquier

    Collège Grande Bastide

    Marseille

    21-23 novembre 2022

    Modèles : économie, population, épidémies

    Pierre Arnoux

    Zoé Yvon, Olivier Gues, Rayan Oufar

    T maths exp

    Eric Rougier,

    Lycée Gilles de Gennes

    Digne-les-Bains

    5-7 décembre 2022

    Géométries en liberté

    Anne Pichon

    Roxane Sauzer, Ilya Galanov, Iris Aubel

    Terminales et seconde

    Guillaume Faux,

    Lycée d'Altitude

    Briançon

    12-14 décembre 2022

     

    Olga Paris-Romaskevich

    Serge Troubetzkoy, Yenni Cherik, Lionel Vaux

    Terminale spé maths

    Mireille ROLAND

    lycée Pierre Mendes-France

    Vitrolles

    16-18 janvier 2023

     

    Pierre Arnoux

    Serge Troubetzkoy, Gueran Alexandre, Roxane Sauzer

     

    Sabine GUEZ

    Lycée Nelson Mandela

    Marseille

    30-31 janvier, 1er février 2023

     

    Yves Lafont

    Dierk Schleicher, Valentin Maestracci, Killian Reynaud

    3e

    Sylvain Astier

    collège Ampère

    Arles

    27-28 février, 1er mars 2023

     

    Dierk Schleicher

    Juliette Coutens, Yves Lafont, Paul Paoli

    3e

     

    collège Lakanal

    Aubagne

    13-15 mars 2023

     

    Anne Pichon

    Serge Troubetzkoy, Valentin Maestracci, Pierre Tchamitchian

     

    Anne-Laure Ménard

    Lycée Paul Langevin

    Martigues

    27-29 mars 2023

     

    Enea Parini

    Ali Issa, Benoit Saussol, Maxime Sommella

    3e

    Céline Rigaux

    collège des Caillols

    Marseille

    3-5 avril 2023

     

    Serge Troubetzkoy

    Firas Ben Ramdhane, Enea Parini, Paul Boisseau

    3e

    Eve Chareyre

    Collège Coin Jolie Sévigné

    Marseille

    15-17 mai 2023

     

    Pierre Arnoux

    Yves Lafont, Caroline Bauzet, Juliette Coutens

    3e

    Soraya Chachoua

    collège Estaque

    Marseille

    22-24 mai 2023

     

    Annie Broglio

    Pierre Tchamitchian, Paul Boisseau, Maxime Sommella

    2nd/1eres

    Mme Derghal

    Lycée Latécoere

    Istres

    5-7 juin 2023

     

    Lionel Nguyen Van Thé

    Laura Bouhouch, Sabrina Hubac, Lison Blondeau

     

    Sylvie Larras

    Lycée Pasquet

    Arles

    Archives

  • Des nouvelles du stage

  • Ailleurs et à l'étranger

    Texte à compléter

  • Expositions

    • Regards sur les Mathématiques, itinéraire méditerranéen

      Regards sur les Mathématiques, itinéraire méditerranéen.

      L'exposition a été réalisée par le groupe Epistémologie et histoire de l'IREM(S) d’Aix-Marseille, elle circule dans les établissements scolaires, universitaires, bibliothèques...

      C'est un voyage à travers la Méditerranée qui explore la circulation des savoirs scientifiques, ceux qui ont permis que se forgent des idées et des concepts toujours vivants dans les mathématiques d'aujourd'hui. Images, textes, objets, instruments , sont présentés autour de cartes montrant comment la science mathématique s'est développée et diffusée. Une frise chronologique permet de resituer les événements évoqués dans leur contexte historique, en mettant en évidence l'échelle considérable de temps sur laquelle cette aventure s'est déroulée.

      C'est à partir des recherches des dernières décennies qu'on a mieux situé les apports respectifs des différentes civilisations autour de la Méditerranée, dans la perspective historique des interactions et de la transmission des savoirs.

      Les babyloniens ont posé les prémices du calcul et de la géométrie et fourni les bases expérimentales de l'astronomie. L'antiquité grecque a vu un développement considérable de ces concepts et la naissance du raisonnement scientifique. Les savants arabes du Moyen-Age , comme cela a été montré à la fin du XXe siècle, ont été non seulement les fondateurs de l'algèbre moderne, mais surtout les médiateurs entre la science antique et l'Europe médiévale. Il restait alors aux scientifiques de la renaissance à synthétiser cet imposant corpus de savoirs pour permettre l'émergence de la science moderne.

      Cette exposition, sans prétendre à l'exhaustivité, présente quelques-uns des événements historiques particulièrement significatifs regroupés dans cinq espaces : Compter, Mesurer, Repérer, Représenter, Emergence des mathématiques.
      Pour la plupart de ces thèmes, une activité ou une animation est proposée. Un approfondissement « pour en savoir plus » est également disponible sous forme de document papier ou audio-visuel.

      Retrouvez les détails de l'exposition et les documents téléchargeables ici

      affiche1.jpg
  • Productions numériques

  • Productions audiovisuelles

  • Ouvrages

    • Texte
    • Texte
  • Articles et Publications

    • Texte
    • Texte

Contacts

Nom
Prénom
Olivier
Nom
GUES
fonction
Fonction
Administrateur provisoire
Nom
Prénom
Evelyne
Nom
SALANCON
fonction
Fonction
Administratrice adjointe provisoire
Nom
Prénom
Stéphanie
Nom
BIRBA
fonction
Fonction
Responsable administrative
Nom
Prénom
Nathalie
Nom
CANIPAROLI
fonction
Fonction
Assistante de direction / Stages Hippocampe
Nom
Prénom
Enea
Nom
PARINI
fonction
Fonction
Enseignant Chercheur AMU / Responsable des stages Hippocampe
Nom
Prénom
Emmanuel
Nom
SANTIAGO
fonction
Fonction
Accueil / Logistique

 

L'Institut de Recherche sur l’Enseignement des Sciences (IRES) se situe sur le campus de Luminy.
 
Adresse postale :

IRES
Bât. TPR2 - 2ème étage
Campus des Sciences de Luminy
163 avenue de Luminy
MARSEILLE, 9ème

    Actualités

    • Hommage à Fabien Tell (1964-2022) 29/11/2022
      29/11/2022

      Hommage à Fabien Tell (1964-2022)

      Un ami, collègue et membre de la communauté des neurosciences marseillaises nous a quittés le 2 octobre dernier. Touchés par ses qualités humaines, son éthique scientifique et sa conscience pédagogique, nous avons décidé […]
    • Salon Studyrama 2022 28/11/2022
      28/11/2022

      Salon Studyrama 2022

      Pour sa 22ème édition à Marseille, le salon Studyrama des Etudes Supérieures vous donne rendez-vous au Parc Chanot - Palais de l’Europe, le samedi 3 décembre 2022, pour préparer votre futur !
    • Don du Sang 5 décembre 2022
      5 décembre 2022

      Don du Sang

      L’Etablissement français du sang est de retour à la Faculté de Science St Charles Retrouvez nous à l’occasion de cette nouvelle journée placée sous le thème de la solidarité !

    AGENDA